01 juin

Deux jours dans les hautes zones

Deux courses ce week-end, deux journées à l’avant, dans l’échappée. Ca n’a pas payé mais ce sont des efforts bons à prendre car je manquais d’intensités.

 

A l'attaque !

 

Après un gros et long bloc de travail essentiellement foncier, sans jamais vraiment monter dans les intensités, je reprenais la compétition ce week-end avec deux manches de Coupe de France, le GP de Plumelec et les Boucles de l’Aulne. Ces courses sont toujours saccadées et je me suis pris au jeu en me mêlant aux échappées les deux jours. Ce qui est bénéfique car cela permet d’aller, justement, dans ces hautes zones que l’on ne visite pas en stage montagne. Pour faire simple, il y a différentes sortes d’intensités : l’endurance où l’on peut discuter, l’endurance critique où ce n’est plus possible, le lactique où ça commence à piquer, les efforts de type sprint et les sprints longs. Sur une course avec des bosses, des relances en ville, une succession d’accélérations, on est dans l’effort lactique, et à ce stade de ma préparation, c’était bon à prendre. 

 

Samedi, je suis sorti à la poursuite de Jérémy Leveau sur le GP de Plumelec. Thomas Voeckler et Pierre-Luc Périchon ont placé un contre, on a repris l’homme de tête mais dans la montée de Cadoudal, je n’ai pas pu suivre ces deux hommes. C’est cette fameuse haute zone qu’il me manquait. Je suis resté intercalé, avec un écart stable, qui montre que sur ce point je suis à jour. Dimanche, j’ai remis ça. Je suis allé dans l’échappée, après plusieurs tentatives en début de course. Me retrouvant en tête, je me suis appliqué à bien prendre tous mes relais car j’y croyais, mais derrière, la Cofidis de Nacer Bouhanni ne nous a jamais laissé trop d’avance. On a ensuite observé le retour de Pierre Rolland, qui a désorganisé le groupe. Avec 1’30 d’avance maximale, je savais bien que quand un contre allait rentrer, ils seraient plus frais. Ce sont ainsi les autres coureurs de l’équipe qui ont pu prendre le relais. D’abord Laurent Pichon, ensuite Johan Le Bon, qui a attaqué aux trois kilomètres et n’a été rejoint qu’aux 600 mètres. Laurent fait troisième du sprint après la jonction. 

 

Une belle semaine pour la FDJ

 

Je suis satisfait de ce week-end, qui arrivait à point nommé pour relancer la machine à deux semaines du Tour de Suisse. Dimanche, j’ai fait mon record de puissance de l’année sur trois heures, ce qui montre bien que les Boucles de l’Aulne, c’est quelque chose. Je ne cache pas que j’aurais espéré plus de résultats. Jeudi, j’avais fait du derrière scooter et j’allais vraiment très bien. J’étais confiant. Je pensais être un petit ton au dessus de ça, surtout samedi. Mais on espère toujours plus, c’est normal aussi… Je dois maintenant me projeter sur la suite, avec donc le Tour de Suisse, puis les Championnats de France et, si je suis sélectionné, le Tour de France. 

 

En attendant, un coup de chapeau à Alexandre Geniez et à toute l’équipe du Giro pour cette neuvième place finale. Il a connu un début de saison difficile avec une chute sur la Ruta del Sol. Il a mis un peu de temps à revenir mais depuis début avril, il marche très fort. L’équipe lui a fait confiance, il a endossé le statut de leader dès le départ. Il fait top 10 sur une édition relevée, c’est excellent. Ca va lui permettre de prendre pleinement conscience de ses moyens. En fin de première semaine, il avait dit dans une interview qu’il visait le top 10 en troisième semaine, alors qu’il était plus aux alentours de la vingtième place : certains n’y croyaient pas, il leurs a donné tort. Clin d’oeil aussi à Arnaud Démare qui a ouvert son compteur au Tour de Belgique. Il a eu un programme de début de saison de très haut niveau, ce n’est donc pas aisé de gagner. Il démarre un nouveau cycle sur d’excellentes bases, et le tout sans être déjà au top. C'était justement sa préoccupation : mieux gérer son timing par rapport à l’an passé où il était arrivé au Tour de France en pente un peu descendante. 

Commentaires  

#2 Xavier 21-06-2015 12:25
Une super-pêche pour le CLM de cet après-midi!

Thibaut Pinot devrait s'assurer une 4eme place du général. Il mériterait largement un podium.
Steve Morabito va faire quelque chose de bien, non?
Encouragements aux deux.

Ce Tour de Suisse, pourtant prestigieux, a des problèmes d'hôtels difficiles et de cassures lors d'arrivées dans des tourniquets en ville. Cela vaudrait le coup que les managers FDJ en parlent à l'UCI?
#1 Diesel_84 03-06-2015 10:57
Continues ta préparation avec ce tour de Suisse !
Tu vas nous faire un TdF du tonnerre.

Allez Jeremy ! ! ! Allez la FDJ ! ! !

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

-----