22 juin
Les apprentis

Les apprentis

L'évolution de l'équipe FDJ ne cesse de se faire et le Tour de Suisse a été un tournant. Nous apprenons à tenir la barre. Et ce n'est pas de tout repos.

 

 

Rouler pour défendre un maillot jaune, ça a quelque chose de grisant. L'équipe découvrait cela cette semaine sur le Tour de Suisse après la redoutable prise de pouvoir de Thibaut Pinot à Sölden. C'était la première fois que ça nous arrivait sur une course World Tour d'une semaine : avoir notre leader en tête de la course, avec une belle avance à protéger. Parfois, c'est facile. Parfois moins. C'est lorsqu'il faut se faire la place à l'avant pour assurer un tempo que c'est plutôt aisé : forcément, on nous laisse la porte ouverte, c'est notre mission. Mais assumer le filtrage des échappés peut être assez compliqué, heureusement toue l'équipe était volontaire pour mettre la main à la pâte. En toute fin de course, c'était moins facile, mais au moins c'est formateur, et nous avons réussi à ne jamais nous mettre en fâcheuse posture comme cela avait pu arriver pour les leaders d'autres équipes sur les deux derniers Dauphinés ou sur Paris-Nice, par exemple.

 

C'est sur la fin des étapes que c'était plus tendu. Maillot jaune ou pas, on vient nous frotter et enfermer Thibaut, on ne fait pas de cadeau. Mais avant même que cette bagarre ne s'enclenche, il y a des schémas à maîtriser et ce n'est pas encore notre cas. Quand on va imprimer le tempo, il faut garder à l'esprit que le leader doit être protégé derrière, calé dans la bonne position. Les configurations d'arrivées ont aussi ajouté à la pression du paletot. Franchement, c'était parfois indigne du World Tour, avec des arrivées sinueuses, étroites, des barrières qui viennent empiéter sur la route, des virages tout près de la ligne... Finir aux portes du top 20 d'un sprint et ne pas être dans le temps du premier, c'est dommage.

 

 

Le dénouement du Tour de Suisse avec le chrono final a montré que malgré cela, Thibaut n'aurait pas pu s'adjuger la victoire c'est dommageable mais c'est la victoire de Sölden que l'on retient, car elle vient valider beaucoup de choses et ouvrir de nouvelles perspectives. Il a été très calme, a maîtrisé sa course, ne s'est jamais affolé, a super bien choisi son timing sur l'ascension où il s'impose. Cette course n'était franchement pas facile : il y a eu beaucoup d'arrivées groupées, mais jamais massives. Tous les jours il y avait des difficultés. Espérons que la récupération soit bonne : les besoins de la télé ont fait que les arrivées étaient après 18h, et les transferts très longs qui ont suivi ont compliqué la donne. Un soir, je suis arrivé à table à 23h - l'heure à laquelle je me couche. Il est même arrivé que l'on ait à cuisinier des pâtes dans le bus...

 

Ce qui est fort avec Thibaut, c'est qu'il arrive à ne pas être perturbé par tout ça. La nuit précédant l'étape de Sölden, nous étions arrivés très tard à l'hôtel , le pire hôtel de notre semaine helvête ressamblant à une "chambre de bonne". Sa courte nuit ne l'a pas empêché de gagner sur l'étape qu'il avait ciblée. Il ne va néanmoins pas jouer avec le feu en impassant les Championnats de France. Moi, je vais disputer le contre-la-montre jeudi puis la course en ligne dimanche, avant d'espérer ma sélection pour la grand messe de juillet. Je pars confiant : je fais partie du dispositif autour de Thibaut depuis longtemps maintenant et j'ai pris part aux expériences particulièrement fondatrices de la Romandie et du Tour de Suisse. Dans tous les cas nous aurons une grosse équipe. Ca arrivera vite : dès lundi prochain, les valises seront prêtes.

Commentaires  

#1 Enora Geffroy 22-06-2015 19:50
Après chacune de tes courses, j'attends toujours avec hâte ton analyse. C'est chaque fois intéressant et instructif, merci pour tout ça!
Je partage ton point de vue sur l'évolution de Thibaut, ça s'est vu à l'écran. Il a pris le temps d'observer ses adversaires, de gérer son ascension contrairement à la dernière étape du Critérium International où il avait montré de la nervosité qui lui avait joué des tours.
Je pense, j'espère, que tu feras partie de l'équipe pour le Tour de France. Bon courage, bonne route pour le contre-la-montre jeudi et bien sûr dimanche!
Citer
#2 Denis 22-06-2015 21:09
Bonjour Jérémy,

Je commence par te souhaiter un très bon anniversaire ! je sais qu'Esther t'a glissé mon message ce midi. Merci d'accompagner le projet 'en route pour Parme' dès ton retour de Suisse !
Tu fais une analyse très lucide de ce Tour de Suisse, de la montée en puissance de Thibaut dans sa lecture de la course, mais aussi dans la métamorphose que doit opérer la FDJ avec un leader qui s'affirme.
J'ai trouvé que l'équipe apprenait bien, et l'apport de Steve Morabito est aussi très précieux dans les cols.
Vous serez solide sur le Tour, et je ne doute pas que Marc Madiot te prendra. Tu fais partie de la garde rapprochée dont Thibaut a besoin.

Je te souhaite le meilleur pour le France CLM...je sais combien tu y tiens ;-)

A bientôt
Denis
Citer
#3 LAMPIN 22-06-2015 21:57
Happy Bithday Mr King

Merci pour cette analyse et je souhaite te voir sur le tour.

Bon CLM national !
Citer
#4 Diesel_84 23-06-2015 14:25
Je viens de voir sur l'équipe que tu es malade. Soigne toi car la FDJ a besoin de grognard comme toi sur le TDF pour monter la garde au tour de Thibaut.
et aussi bon anniversaire !

Allez JEREMY ! ! ! Allez la FDJ ! ! !
Citer
#5 Thierry 23-06-2015 16:40
On a trouvé le remplaçant à Jaja, en tous ca je ne fais de soucis pour avenir, j'espère bien te voir sur le TDF . Bonne chance et au plaisir de te revoir
Citer
#6 Deniau Daniel 24-06-2015 10:34
Tes analyses sont parfaites,mais la concurence sera rude sur le tour,j'éspère que tu iras mieux,pour faire le contre la montre du championnat de France et la route,je pense aller voir le Tour dans les Pyrénnèes,j'éspère que Thibault sera bien placé ,a ce moment la.
Citer
#7 Annabelle et Clément 24-06-2015 14:51
Bonjour Jérémy,
Toujours très intéressant tes analyses d'après-courses, on comprend mieux le fonctionnement autour de Thibaut, et on sent une équipe soudée autour de lui.
Je ne me fais pas de soucis pour ta sélection au Tour, tu es un Capitaine de Route très important pour l'équipe, de part ton expérience, ton analyse de course et tes qualités de rouleur. Thibaut aura besoin de Toi.
Nous avons hâte de vous encourager en Bretagne tout d'abord, car vous passez dans notre petite ville de Broons sur l'étape Rennes/Mûr de Bretagne, Clément en est très heureux, et rêve d'approcher vos machines de contre-la-montre à Vannes. Puis nous serons dans les Alpes pour vous soutenir dans cette dernière semaine qui sera décisive.
Bon courage à Toi pour les Championnats de France !!!
A bientôt
Citer
#8 Florent 24-06-2015 15:01
Bravo Jeremy pour ta sélection pour le Tour. En grand capitaine de route que tu es, tu le mérite.
Citer
#9 Guy 24-06-2015 20:03
Salut Jeremy,

féliciataions pour le tour de France.
Bon championnat de france.
Les Blanquefortais
Citer
#10 Christophe 25-06-2015 09:45
Félicitations pour la sélection au TDF, c'est amplement mérité et surtout bon repos et rétablissement avant le grand départ.
Certes avec un peu de retard, JOYEUX ANNIVERSAIRE au Capitaine.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

-----