04 juillet
Chrono individuel, travail collectif

Chrono individuel, travail collectif

Un chrono individuel, c’est un coureur livré à lui-même qui se présente sur la ligne de départ, part à fond, continue à fond, finit à fond et ne doit sa performance qu’à lui-même ? Non, pas du tout. Préparation, logistique, matériel, gestion… Un résultat s’obtient collectivement, se construit en amont, et profite à toute l’équipe. 18e à Utrecht, devant tous ses adversaires directs pour le classement général final, Thibaut Pinot a lancé toute son équipe sur les meilleures bases et récompensé un boulot de longue haleine.

 

Départ précoce !

La décision clé a été celle de le faire partir plus tôt que ses rivaux. Choix pour lequel seule Movistar avec Nairo Quintana a également opté. C’était le fruit d’une concertation entre Thibaut et le staff, l'attente depuis 2 jours était assez longue et la météo stable, il pouvait se permettre de partir tôt. Là, déjà, c’est collectif. L’idée, aussi, était que je parte avant lui pour qu’il bénéficie de mes temps de passage. "Temps de passage", on peut croire que c’est un terme fort pour pas grand chose, mais si, c’est important. Le directeur sportif dispose des chronos du premier coureur aux différents points stratégiques du parcours, notamment les virages. Il peut avertir le leader de son avance ou de son retard sur cette référence.

Un oeil sur la puissance cible

La tactique ce samedi était de ne pas lâcher toutes ses forces dans la première partie du parcours, vent de dos. Car après le demi-tour, c’était vent de face et ça allait faire davantage de différences. Au premier intermédiaire, Thibaut et moi nous tenons en deux secondes. Derrière, il gère mieux le retour que moi. Il est même parmi les meilleurs sur cette portion. Mes temps lui ont permis d’ajuster sa puissance cible, celle qu’il ne faut pas dépasser tout en la maintenant pour garder la vitesse. Certains se sont mis dans le rouge et ont explosé en vol. Pas Thibaut qui a parfaitement géré son effort et le doit à ce dispositif simple mais efficace.

Protocole écourté de moitié sous la canicule

L’autre aspect de la performance sur un chrono, au delà du matériel pour lequel le développement se fait sur des mois et des années, c’est le protocole d’échauffement. Au fil des courses, on l’ajuste, on l’améliore, et on l’adapte aussi aux conditions. La distance, les conditions météo. A Utrecht, c’était canicule, donc il fallait l’écourter. Douze minutes contre 20 à 25 d’ordinaire. J’étais allé faire deux tours de reconnaissance cinquante minutes avant mon départ, alors dès le début de mon warm up, mes muscles étaient vite chauds. Le but est de monter dans les tours d’un point de vue cardio-vasculaire, pas de se faire sauter la caisse avant même d’avoir entendu le top au départ. Il ne faut pas non plus oublier les petits détails qui vont bien, notamment le ventilo avec brumisateur, les gilets avec glaçons… C’est toute une logistique.

Dans les temps des favoris du général

Sinon, ma performance ? 35e de cette première étape, je suis content de ce début de Tour de France. Il est toujours compliqué de juger sa forme avant d’être monté sur le vélo en course. J’apprécie la chaleur, donc ça me convenait. Je fais un temps très correct, derrière les grands spécialistes du chrono court mais dans la fourchette des favoris du Tour de France. Je ne suis qu’à cinq secondes de la vingtième place… C’est donc prometteur. Mais le programme va vite changer de thématique et il faudra afficher d’autres qualités dimanche. De l’unité, du calme, de l’attention, sur les digues de Zélande qui annoncent de probables bordures. Un orage est annoncé, ce qui n’en sera que plus épique. Il ne faudra pas fausser les bonnes notes du premier jour.

Commentaires  

#1 Enora Geffroy 04-07-2015 19:08
On apprend toujours quelque chose en lisant tes articles, par exemple aujourd'hui je découvre que les équipes choisissent l'ordre de passage des coureurs pour le CLM. Merci et bravo pour la performance car tu finis quand même devant 3 des 4 coureurs annoncés comme étant les grands favoris de ce Tour 2015.
Bon courage pour demain!
Enora
Citer
#2 Christophe 04-07-2015 19:09
Bonne gestion effectivement, très intéressant de vous lire et ensuite revoir les images de l'étape pour encore mieux apprécier tout votre travail collectif.
Et puis, à présent, vous suivre au quotidien par l'intermédiaire de l'émission " vélo club", c'est bien de voir l'autre côté du miroir et commencer par le capitaine...sympa et joli carnet vert!!!!
Bon courage pour la suite, car çà y est, c'est parti.....et comme cela a été dit dans le reportage.....du calme...dans les oreillettes LOL!!!!
Citer
#3 Denis 04-07-2015 19:10
Bonjour Jérémy,

Belle première étape pour la FDJ, avec Thibaut qui s'affirme encore, et super feedback de ta part sur cette première étape ! Si les jambes sont là c'est parfait car cette première semaine s'annonce difficile et piégeuse. La protection de Thibaut va demander beaucoup d'énergie. Le Tour de Suisse vous a apporté de nombreux enseignements en ce sens. La fausse note ? avant vous aviez la tête dans la partition maintenant vous avez la partition dans la tête... ça va le faire :-)) Avec toi Denis.
Citer
#4 guy chinon 04-07-2015 21:42
Bonjour Jérémy, toujours un plaisir de te lire. Bravo pour ta performance et bravo pour tout le travail accompli au sein de l'équipe. Les résultats promettant arrivent. Bon courge pour la suite.
Citer
#5 Xavier 04-07-2015 22:13
Bonjour Jérémy,
Et merci de cet article très intéressant, qui révèle un peu le fonctionnement de l'équipe, et le rôle d'équipier pour un CLM
(je crois que j'avais posé une question assez proche sur ce blog à la fin du Tour de Romandie. merci encore).

Content aussi de voir que la forme est là.
Bonne route, au moins jusqu'au pied des Pyrénées.
Xavier
Citer
#6 Diesel_84 05-07-2015 07:29
Bon début pour toi, après les problèmes du CdF. Les 3 semaines s'annoncent sous les meilleurs hospices. Tu vas nous faire un TdF du tonnerre.
La cerise sur le gâteau, on va vous voir à la TV de l'intérieur tous les jours.
Thibaut a fait du bon travail. Qu'il ne perde pas les secondes gagnées comme dans le Tour de Suisse.
Vos braquets sur le CLM? S.V.P.
Allez JEREMY ! ! ! ! Allez la FDJ ! ! ! !
Citer
#7 Jo 05-07-2015 16:48
CQFD...
La fdj en pleine déroute. Tu annonces la couleur et vous passez à travers.
Manque d'attention ou d’intelligence en course.
Beau combat, mais vous avez pris un bel uppercut. Encore une comme ça et c'est le ko technique.
Franchement dommage au deuxième jour de course...
bon vent ;)
Citer
#8 Steph 05-07-2015 17:27
Très bon debut de tdf, bon courage et merci à toi pour nous faire partager ton expérience et tes sensations de jour en jour.
Éclate toi sur ce tour...et courage a l'équipe

Stéphane
Citer
#9 Boisson 05-07-2015 18:02
Je ne sais pas si tu feras ça chaque jour - mais si c'est le cas - alors on attends avec impatience tes impressions. Bon TDF Jérémy :)
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

-----