06 juillet
Relativisons !

Relativisons !

Mauvaise opération comptable aujourd’hui à Huy mais l’essentiel n’est pas là : on a eu très peur pour William Bonnet, victime d’une chute très violente. Sous le choc, on a ensuite été dépassés par les évènements, mais l’important est que Will aille bien.

 

Carnage dans les Ardennes

 

Sale journée… On redoutait une première semaine encore une fois très nerveuse, et on est servis. Tension constante, chutes, bordures, débours… Il est logique ça se passe comme ça : qui dit parcours atypique comme dimanche ou accidenté comme ce lundi dit zéro prise de risques pour les équipes qui veulent toutes placer leur leader afin d’éviter toute cassure. On veut tous être au même moment au même endroit. A l’approche des bosses du final menant à Huy, la tension s’est progressivement emparée du peloton, quand William Bonnet a voulu se retourner pour voir si Thibaut Pinot était toujours dans son sillage. Un autre coureur a fait exactement la même chose et il se sont percutés. William chute très lourdement. Thibaut est juste derrière, évite le strike. 200 mètres plus loin, ça chute encore. Puis la course est neutralisée.

 

La neutralisation nous a fait très peur

 

Une décision si extrême que celle d’arrêter la course a glacé notre sang. Nous avons pensé au pire. Sous le choc, nous avons essayé d’avoir des nouvelles, en vain, car notre voiture n’était pas encore remontée à notre hauteur. L’inquiétude a duré jusqu’à ce que l’on apprenne que William était bel et bien conscient et évacué par ambulance. Le peloton est reparti, nous étions encore dans le gaz, les coureurs discutaient du carnage auquel ils venaient d’assister, et d’un coup net, l’équipe Tinkoff a mis le turbo et a provoqué une bordure. Nous avions reculé, nous pensions que le rythme allait rester modéré pendant plusieurs kilomètres, jusqu’au final… C’est la course - je ne suis plus étonné de rien…

 

Il est de notre devoir de repartir de l'avant

 

Thibaut doit faire l’effort pour rentrer sur le peloton, et à l’usure, il est mis en difficulté dans l’avant-dernière côte, bascule à une dizaine de secondes du premier groupe au sommet et est pris dans la file indienne du Mur de Huy pour lâcher 1’31 sur la ligne. C’est regrettable, mais la chute de William fait relativiser. La bonne nouvelle de savoir qu’il va bien prend le dessus sur la mauvaise nouvelle de la perte de temps de Thibaut. Le Tour de France, c’est trois semaines, il peut encore se passer beaucoup de choses à commencer par ce mardi sur les pavés. William aurait été un équipier parfait sur ce terrain : il va nous manquer, car c’est un mec qui livre un gros boulot sur le plat, pour le placement, et aurait aussi été utile pour le chrono par équipes.

 

A présent notre devoir est de repartir de l’avant et très vite. Pour nous, pour Thibaut, pour l’équipe, pour les copains restés à la maison et tous ceux qui nous soutiennent.

Commentaires  

#1 Enora Geffroy 06-07-2015 17:53
On a eu très peur en voyant la chute au kilomètre 107 et en voyant que Christian Prudhomme neutralisait la course. Heureusement, les premières nouvelles ont été relativement positives.
Bon courage pour repartir de l'avant, les supporters sont derrière vous!
Citer
#2 Boisson 06-07-2015 18:12
Le tour est pas terminé
Un ticket perdant - mais il y en aura des gagnants ; je vous le souhaitent !!!
Citer
#3 Diesel_84 06-07-2015 18:14
Pour BONNET une vertèbre cervicale. fracturée. Il va avoir le cou en acier avec les plaques pour un petit moment mais il pourra remonter sur un vélo.

Aprés le TdF c'est une simplement une épreuve sportive
Citer
#4 Christophe 06-07-2015 19:52
beaucoup de pensées positives pour votre équipe ainsi que pour vous car après vous avoir entendu sur RMC INFO, vous n'étiez pas bien et c'est tout à fait compréhensible.
Et que dire de la réaction très limite voir triste au moment de la neutralisation de la course de la part d'un équipier du dernier vainqueur du tour ainsi que celle d'un coureur d'une équipe espagnole de téléphonie..............ma is bon, il y a plus grave et l'essentiel est que William Bonnet aille bien.
Quelque chose me dit que tous ces incidents vont vous servir pour la suite, vous regonfler à bloc et repartir encore plus de l'avant.
ALLEZ LA FDJ ainsi qu'AU CAPITAINE;
Citer
#5 carlmary 06-07-2015 19:56
Dur de commenter après les images d'aujourd'hui tellement elles sont terribles.
Une pensée pour les blessés et le meilleur des rétablissement à eux.
Avec vous dans ces moments délicats.
Carl
Citer
#6 Denis 06-07-2015 19:59
Bonjour Jérémy,

De mémoire de coureur, président de club ou même organisateur de courses j'ai rarement vu une chute aussi violente.
Alors en effet je crois qu'il faut relativiser, les risques sont importants sur cette première semaine, mais votre santé l'est d'autant plus.
Demain sera encore une étape difficile et il faudra quand même repartir au combat, sûrement avec des images de Will dans les yeux. Votre solidarité d'équipe sera votre atout le plus précieux pour surmonter son absence et aussi redonner le moral à Thibaut qui semble très affecté dans ses commentaires ce soir.
Bon courage à vous tous. Avec toi, Denis
Citer
#7 ORGEUR Jacky 07-07-2015 06:02
Bonjour Jérémy la cource est parfois cruelle est sans pitié et les mots très dur à trouver
pour vous réconforter, mais comme tu le dit il faut repartir de l'avant, et peu être provoquer la chance aprés tout c'est la devise de votre sponsor.

courage à toute l'équipe de Marc Madiot et une grande pensée à william

jacky
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

-----