09 juillet
Enfin une journée tranquille (pour nous)

Enfin une journée tranquille (pour nous)

Aujourd’hui RAS. Et ça fait du bien de l’écrire. Notre équipe n’a pas joué de malchance et je me suis rassuré après ma chute de la veille, dont les stigmates me faisaient redouter la suite de ce Tour de France.

 

Consensus dans le peloton

 

Après la dure journée des pavés, nous avions vite retrouvé le sourire pour affronter la suite de ce Tour de France. 24 heures plus tard, la quasi totalité de l’équipe avait chuté sur les routes picardes mais aucune blessure grave n’était à déplorer et Arnaud Démare avait pris la septième place à Amiens. La roue allait tourner. Ce jeudi, ça se confirme : malgré un strike dans le final du Havre, aucun d’entre nous n’a heurté le sol, et c’est forcément appréciable. Le moral revient, on tient notre « journée tranquille ». On s’y attendait pour ce qui était du tracé longeant la mer : au briefing, on avait vu que ce serait assez abrité et que les rafales seraient moins puissantes que les autres jours. Le fait est également que beaucoup de coureurs sont fatigués et il y a eu comme un consensus pour se reposer sur cette étape.

 

Pas de maillot jaune vendredi 

 

Mais évidemment, le final a été super rapide, avec l’attrait de la victoire d’étape, qui a réveillé tout le monde. Et donc, il y a eu cette chute dans la bosse du dernier kilomètre. Tony Martin touche une roue, tombe et entraîne d’autres coureurs. Non des moindres puisque Vincenzo Nibali et Nairo Quintana sont allés au tapis. Les temps ont été neutralisés, ce qui a permis à Tony Martin de rallier l’arrivée, souffrant. Il est probable qu'il ne reparte pas vendredi et on devrait assister à la scène rarissime d’une étape du Tour de France sans maillot jaune. En tout cas, j’estime qu’il ne serait pas normal que le deuxième du général hérite du paletot : si Martin est bel et bien non-partant, le dauphin reste dauphin tant que l’étape n’a pas été terminée.

 

De l’inquiétude au soulagement

 

Cette chute, je n’y ai pas assisté, je n’étais pas vraiment aux premières loges. Après avoir accompli ma part du travail collectif, je m’étais relevé avant les trois derniers kilomètres. Cette journée m’a rassuré car j’étais franchement assez inquiet la veille au soir : après ma chute de la cinquième étape, je ressentais des douleurs qui m’obligeaient à descendre ou monter les escaliers en marche arrière pour aller au resto de l’hôtel…. Un moonwalk peu académique qui me faisait redouter l’étape à venir. Par chance, sur ma monture, ça allait beaucoup mieux. J’ai des traumas musculaires au cou, aux adducteurs, au psoas, mais ça a l’air d’aller et ça ne devrait pas durer indéfiniment. J’espère être totalement rétabli pour ce week-end et le chrono par équipes.

Commentaires  

#1 Diesel_84 09-07-2015 18:17
Allez bientôt le jour de repos.

Bonne nuit et récupère bien

Allez JEREMY ! ! ! ! Allez la FDJ ! ! ! !
Citer
#2 Denis 09-07-2015 18:52
Bonjour Jérémy,

Voilà quelques nouvelles te concernant qui sont rassurantes ! le fait que la FDJ communique peu à ton sujet, et que toi même ne fasse pas trop écho à ta chute, laissait sous entendre qu'il y avait quand même une pointe d'inquiétude.

Souhaitant que tu puisses te requinquer avant le CLM. Après la petite famille passera pour la journée de repos cela te regonflera le moral ;-) Avec toi Denis
Citer
#3 carlmary 09-07-2015 19:58
J'ai enfin trouvé la poupée vaudou de la FDJ. Et j'ai enlevé l'aiguille. Et la poupée, je l'ai donné à l'ostéo.
Maintenant ça ROULE.

carl
Citer
#4 ORGEUR Jacky 11-07-2015 06:27
Salut Jérémy tu va avoir beaucoup de chose à me raconter au mois d'août et je pense que vous etes pas au bout de vos surprises ça fait que de commencer.
Je vois que le moral est revenu ça fait très plaisir maintenant il faut que le physique suive mais je compte sur toi pour mettre l'équipe FDJ dans le bon sens de la marche

jacky
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

-----