20 juillet
Triple course à Gap

Triple course à Gap

Scénario étonnant sur la 16e étape où l’on a vu pendant de près de cent kilomètres une bataille se tenir à trois échelons de la course. Zéro répit sur le Tour de France.

 

On avait rarement vu ça. Une première échappée de douze coureurs, un contre également de douze hommes à une minute, le peloton à trois minutes, et tout le monde qui se fait la guerre, pendant près de cent kilomètres. L’explication est simple mais ce comportement de course relativement inattendu : les coureurs « bloqués » dans ce contre qui ne revenait pas ont vu leurs équipiers rouler derrière pour mettre en péril l’avance des coureurs du premier groupe et ainsi les convaincre d’attendre les poursuivants. House of Cards sur des vélos.

 

Et nous en spectateurs passifs car nous avions raté le bon wagon. On ne s’attendait pas à ce scénario de début d’étape. On imaginait que ça bataillerait plus et qu’il y aurait plusieurs tentatives avant que ce soit la bonne. Certes, on a aussi été dépassés par les évènements et on aurait du couvrir toutes les possibilités. Une fois absents des débats et comme nous ne sommes plus concernés par le général, l’intérêt de l’étape a décliné pour nous. Ce fut long… Quand le peloton a baissé les armes, il n’y avait rien d’autre à faire que de suivre et de déjà penser au repos. 

 

Les autres opportunités seront pour les Alpes et pour Thibaut Pinot. Ce lundi avec cette étape de Gap, le Tour de France s’est quasiment terminé pour énormément de coureurs qui ne pourront rien viser dans ce massif, sur ces tracés difficiles et où il y aura tant de spécialistes déterminés à s’imposer. Le cercle des vainqueurs potentiels va se restreindre quand sur une étape comme celle de Gap, les candidats étaient bien une centaine. Ce sera quatre étapes d’affilée, toutes après le repos de ce mardi, et à chaque fois avec des distances courtes. Ca va être sportif. C’est comme manger un deuxième plat de résistance à la fin du repas juste après le dessert. Affutons nos estomacs d’ici là.

Commentaires  

#1 Romain A. VSM 21-07-2015 11:32
Allez Jéjé on se voit demain dans le 1er col en espérant voir beaucoup de trèfles devant !!
Profites bien de ta journée de repos
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

-----