12 janvier
Une nouvelle saison et pas mal de changements

Une nouvelle saison et pas mal de changements

Désireux de bien faire pour idéalement aborder la saison, je suis également assez excité par de petites nouveautés qui viennent casser ma routine. Un défi bienvenu pour ma 15e année professionnelle.

 

Je suis arrivé ce jeudi à Calpe pour le deuxième stage hivernal de l’équipe FDJ. J’avais hâte d’être en Espagne car à Tours, la météo a été assez difficile ces derniers jours. Il a plu, il a fait froid, ça engendre de la fatigue et j’ai subi un petit refroidissement ces derniers jours. J’espère que ça va vite rentrer dans l’ordre. En tout cas, retrouver une relative chaleur est ce qu’il pourrait m’arriver de mieux. Ce ne sera toutefois pas une partie de plaisir : ce rassemblement de janvier, c’est celui des gros blocs d’intensités et il faut être au niveau physique pour les encaisser. On peut construire de très très bonnes bases pour les semaines et mois à venir grâce à un travail qui a été optimisé en scindant les coureurs en deux groupes qui se rendent à Calpe sur une plage de dates différente. Comme à l’école : moins il y a d’élèves, plus les professeurs peuvent se consacrer à chacun d’eux !

 

Ma reprise en course se fera également dans la Communauté de Valence, avec le tour régional, revenu au programme cycliste l’an dernier et qui retrouve déjà son statut d’excellente compétition du début d’année. Il y aura un chrono par équipes d’environ 40 kilomètres qui sera déjà un rendez-vous sérieux. Ensuite, j’irai dans le sud de la France : Tour du Haut-Var, que je n’ai pas couru depuis un bail, et Tour La Provence que je découvrirai. Puis cap sur l’Italie : les déjà mythiques Strade Bianche, là encore une nouveauté pour moi, et Tirreno Adriatico, que je vais courir pour la deuxième fois. Il y aura à nouveau un chrono par équipe… et un troisième dans la foulée sur le Tour de Catalogne auquel je prendrai part également. C’est un programme d’entame de saison chargé et intéressant pour moi. Il faut préparer tout ça du mieux possible et c’est l’objectif des prochains jours.

 

Ces petits changements dans mon programme sont bienvenus car je suis entré dans une phase de ma carrière où il faut lutter contre une certaine routine. Cette année, c’est un peu l’état d’esprit général : toute l’équipe bouscule ses habitudes avec la décision d’aligner Thibaut Pinot sur le Tour d’Italie. On change de schéma pour essayer de donner une dynamique différente à l’équipe. C’est de toute façon une année particulière avec la réforme du calendrier et les choix qu’il s’impose de faire. Hors d’Europe, l’équipe FDJ ne fera que le Tour Down Under et les classiques canadiennes. Cela pose la question des points nécessaires pour se maintenir en World Tour mais l’UCI n’a pas encore été très précise sur ce point. On part du principe que si nos résultats sont à la hauteur de ceux de l’an dernier (11es du classement mondial), le problème ne se posera pas. On se dit aussi que notre décision de ne pas courir tous les lièvres, avant tout motivée par la volonté de continuer à couvrir le calendrier français, peut aussi se révéler être une force par rapport aux autres équipes. On fera les comptes en fin d’année !

Commentaires  

#1 Marylou 21-08-2017 03:53
Utilize Gunboats to offer help for the ground troops.


Here is my web site - Boom beach tricks: http://all4webs.com/boombeachclub/home.htm
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

-----