20 Fevrier
Tour du Haut-Var : au service du roi Arthur

Tour du Haut-Var : au service du roi Arthur

Ce week-end, j’ai pu aider Arthur Vichot à devenir le co-recordman de victoires sur le Tour du Haut-Var. Une prestation collective très aboutie !

 

Arthur Vichot avait annoncé la couleur : il voulait gagner le Tour du Haut-Var pour la troisième fois.Il a fallu courir en conséquence mais c’est sans doute ce qui a permis de nous mettre en condition mentale et de ne pas faillir. D’abord avec Cédric Pineau, puis avec Anthony Roux et moi-même, on a assumé le poids de la course dès la première des deux étapes, pour contenir les échappées et permettre à Arthur de s’exprimer sur la bosse finale. On savait que Samuel Dumoulin était difficilement prenable mais il fallait signer le meilleur résultat possible en l’absence de distribution de bonifs. L’équipe a bien manoeuvré pour déposer notre leader au pied de la montée. Les gars étaient restés mobilisés pour bien l’entourer. Il fait deuxième : c’était quasi idéal.

 

Quasi, car il restait quand même le plus dur à faire, à savoir éliminer Dumoulin. La donne était claire : après 200 bornes et 3 500 mètres de dénivelé, l’ultime ascension du Mur des Tuilières étaient la seule opportunité de le décramponner. Jusqu’à ce dernier tour de circuit décisif, j’ai contribué à ce que l’on maintienne Arthur dans la tête du peloton. La mise en action s’est faite sur la boucle finale avec notamment Odd Christian Eiking qui a mis un gros coup de vis pour faire exploser le peloton et mettre dans le mal les coureurs les moins à l’aise. BMC a lancé les hostilités avec Damiano Caruso. Arthur a pu suivre, pas Dumoulin. Rudy Molard a pu l’accompagner. Comme d’autres équipes, nous avions deux hommes devant et AG2R La Mondiale aucun. Il fallait ensuite veiller à devancer les bons coureurs pour gagner au cumul des places. Troisième sur la ligne, Arthur officialisait sa prise de pouvoir et son troisième succès sur cette course.

 

Cette victoire est venue couronner une belle semaine pour l’équipe. Elle fut riche et intense avec trois fronts simultanés où elle a été actrice. Sur la Ruta del Sol, Thibaut Pinot a gagné l’étape reine et fini troisième du général, tandis que Séb Reichenbach finissait septième et Daniel Hoelgaard prenait la deuxième place d’une étape au sprint. Au Tour d’Algarve, Arnaud Démare se classait quatrième d’un emballage massif et sixième du chrono. Tous nos leaders sont en forme et profitent d’une émulation, d’une concurrence saine entre eux. Ca tire le groupe vers le haut car nous savons que prendre la course en main est la meilleure chose à faire quand ils sont là. On récolte aussi les fruits d’un changement d’approche : on a allégé le programme du mois de décembre et malgré cela le mois de février est réussi. Arthur gagne sans être à 100%. Nos leaders s’appuient sur leur classe. Ils prennent les résultats qu’il y a à prendre sans se poser de questions et nous, autour d’eux, avec.

 

A titre individuel j’ai vécu un beau week-end en contribuant activement à ce succès collectif autour d’Arthur Vichot. Ma mission était claire, simple, je l’ai remplie comme tout le monde dans le groupe. Ca parait simple, dit comme ça. Je peine cependant à estimer mon réel état de forme : je sens que je suis bien, je fais mon boulot sans être en difficulté, mais sur des courses d’attente et d’usure, on ne peut jamais tirer de conclusions. Le Tour de La Provence, qui débute mardi et auquel je prendrai part, peut s’avérer plus riche d’enseignements. Arthur n’est pas là, on aura une équipe plus jeune, peut-être plus libre de tenter des choses débridées. Je serai plus dans une position de capitaine de route, un rôle qui est tout relatif que je suis avec des Pinot, Vichot et ceux qui l’entourent, qui n’ont plus vraiment besoin de conseils des anciens et savent très bien ce qu’ils ont à faire. J’espère donc me faire plaisir pendant ces trois jours qui peuvent être un parfait complément des deux qui viennent de s’écouler. Je me verrais bien essayer quelque chose… mais j’attends de savoir ce que les frères Madiot ont concocté pour le briefing de mardi matin !

Commentaires  

#1 Guy Sitaud 20-02-2017 17:10
Toujours un plaisir de te lire et nous fais comprendre comment vous travailler auprès de vos leaders.
Bonne chance pour la prochaine course.
Cordialement.
Citer
#2 Enora Geffroy 20-02-2017 17:32
C'est toujours autant un plaisir de te lire!
Bonne chance pour Le Tour de la Provence en espérant que tu arriveras à faire ce que tu as en tête et que tu te feras plaisir sur le vélo!
Citer
#3 carl 20-02-2017 21:11
C'est toujours aussi plaisant et rassurant de ressentir tes émotions au travers de tes articles. Continue à vivre et nous faire vivre ta (notre) passion.
Citer
#4 Diesel_84 21-02-2017 14:13
Pour le tour de Provence une seule attitude :

AUX TAQUETS ! ! ! ! et tu gagnes tout simplement. J'espère que tes coéquipiers pourront d'aider pour une fois.

Allez JEREMY ! ! ! ! Allez la FDJ !!!!
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

-----