15 mars
Le sentiment du devoir accompli

Le sentiment du devoir accompli

Je suis revenu d’Italie ce mercredi midi après ma participation à deux très belles courses : les Strade Bianche et Tirreno Adriatico. On a bien fait notre job. Je vous raconte.

 

D’abord les Strade Bianche. C’était la petite nouveauté excitante de mon début de saison, de notre début de saison. Et oui, l’équipe FDJ n’avait jamais pris part à cette course, désormais estampillée World Tour ! Après environ une décennie d’existence, elle est déjà très populaire et effectivement c’est une course intense, intéressante. Les « chemins blancs », dit sterrati, sont incomparables à ce que j’ai pu connaître par exemple sur le Tro Bro Léon. Il y a un enchaînement de deux portions de 10 kilomètres, c’est très long. Il y a des passages pentus, des descentes techniques. C’est exceptionnel. Et bien que ça le reste, ça donne du piment à cette épreuve. J’ai découvert aussi l’arrivée à Sienne, ville que je ne connaissais pas. C’est magnifique. J’ai eu le coup de coeur pour la Toscane, ça me réconcilie avec l’Italie. J’en oublierais presque de vous parler de la course : Thibaut Pinot a pris l’échappée, a été repris mais a gardé une belle 9e place. Moi, je suis arrivé dans un groupe qui jouait la 42e place. C’était bien pour une reprise.

Ensuite, on est restés en Toscane pendant deux jours et demi, on en a profité pour travailler au calme dans de bonnes conditions. On a rejoint notre hôtel pour le départ de Tirreno Adriatico à Camaiore et on a fait des ajustements pour le chrono par équipe inaugural : on a fait des simulations à allure course, on a peaufiné des détails sur la stratégie, le positionnement, l’ordre des coureurs. On voulait égaler notre 3e place de 2016 et on a réussi, en terminant à nouveau 3e. Ca confirme que l’on est désormais installés parmi les meilleures formations dans l’exercice. Personnellement, j’adore. C’est un travail d’équipe différent de celui que l’on fait sur les étapes en ligne. J’y trouve une gratification toute particulière car c’est fabuleux en terme de cohésion. Et ça a permis de placer Thibaut au général, d’entamer la semaine avec sérénité. C’est toujours mieux que d’avoir du retard à remonter. Il a donc fallu veiller sur Thibaut jusqu’à l’étape de montagne et les choses sérieuses allaient commencer.

Avant le Terminillo, j’ai roulé pour préparer le terrain. On voulait gagner l’étape avec Thibaut, on a choisi de prendre nos responsabilités. J’ai fait mon effort jusqu’à trente bornes du but. Une fois au pied, Thibaut est entré en action accompagné de Sébastien Reichenbach. Il se sont peut-être dévoilés trop tôt, le col était roulant et exposé au vent. Il a subi un contre fatal sur lequel Nairo Quintana a construit sa victoire finale. Le soir, Thibaut était troisième du général, mais déçu et vexé. Le lendemain, il a voulu inverser la tendance sur une étape vallonnée avec des murs comme on en trouve parfois au Pays basque. Il va chercher une remarquable deuxième place derrière un Peter Sagan exceptionnel. Il passe deuxième au général. Arrive alors le chrono final que Thibaut aborde dans une position périlleuse : il précède une horde de rouleurs au général qui ne sont pas très loin en terme d’écart. Mais il gère bien son effort et seul le vainqueur de l’étape Rohan Dennis le passe. Il finit troisième de Tirreno Adriatico : objectif rempli ! Les automatismes entre les coureurs ont été très bons, le groupe est plaisant. Tous les feux sont au vert. Thibaut va maintenant prendre du repos, moi aussi. On l’a mérité non ?

Commentaires  

#1 Guy Sitaud 15-03-2017 18:00
Comme d'habitude tes commentaires sont toujours les bienvenus. Sacré travail accompli pour ton leader, j'espère que tes équipiers et le staff reconnaissent ton dévouement.
Bravo champion et à bientôt de te voir à la Roue Tourangelle.
Cordialement
Citer
#2 Christophe Martin 19-03-2017 20:28
BRAVO BRAVO BELLISSIMO....à vous et l'équipe FDJ.
Ce fut très intéressant de vous voir et en plus comme tout fonctionnait à merveille, quel plaisir.
Chapeau bas au capitaine de route et vivement la suite mais pour le moment, effectivement repos bien mérité.
CIAO LE KING!!!
Citer
#3 Cabrera Ramon 20-03-2017 17:57
Salut Jérémy
Ton commentaire tu nous fait vivre la course j'ai put suivre les deux courses au contre la montre par équipe sans l'ennuie mécanique de William LE TOP UN ne devrait ètre pas loin.Tu as fait un bon boulot maintenant ta le droit de te reposer tu l'as bien mérité.La saison est encore longue.Bravo à toute l'équipe repose toi bien.
Cordialement.
Citer
#4 Abby 29-03-2017 19:23
Le monde a plusieurs povretes De quoy son voysin ne scait rien Tel a de grans necessites
Qui dit qu'il est tout plain seance de
massage lyon: http://www.sophiechassat.com bien Pour ce pamphille garde bien De dire
que soies souffreteux Mais dy plus tost que tout est tien Ou tu n'es point vray
amoureux.
Citer
#5 Sharon 02-04-2017 17:40
Quoique ce projet fut ajourne, le colonel Dongan n'en fut pas plutot instruit qu'il protesta contre les grands approvisionnemens que l'on faisait
a catarocoui, et contre la construction d'un fort a Niagara qu'il pretendait etre
dans les limites de la Nouvelle-York.

Also visit my web page: massage lyon france: http://www.sophiechassat.com
Citer
#6 Jeffry 15-05-2017 23:37
Thanks for finally writing about >Le sentiment du devoir accompli
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

-----