10 avril
Prêt pour les échéances italiennes !

Prêt pour les échéances italiennes !

Après vous avoir laissé profiter de Paris-Roubaix, voici en quelques lignes des nouvelles à la suite de mon Tour du Pays basque !

 

C’était une belle semaine. Ensoleillée. Ce n’est pas toujours le cas au Pays basque à cette période de l’année, loin de là ! Equilibrée, aussi. Parfois les organisateurs de cette course versent dans la difficulté extrême, dans le spectaculaire. Ce n’était pas le cas cette année. Un tracé allégé, même s’il restait très sélectif, qui m’a permis de bien remettre en route en vue des échéances à venir. Toute l’équipe s’est plutôt bien comportée : 4 top 10 d’étapes, c’est pas mal, car sur Itzulia, on a vite fait de repartir avec un bilan famélique si l’on est pas dans le coup. On a bien travaillé tous ensemble, pour Anthony Roux quand il y avait des sprints à jouer, pour Rudy Molard aussi qui a bien passé les bosses et a pris goût à se mêler aux arrivées pour de belles places. Il s’est bien battu au général, il a longtemps été sixième. C’est un juste retour des choses pour lui après le travail abattu pour ses leaders.

 

Me concernant, les sensations se sont avérées bonnes et même très bonnes le dernier week-end. J’ai fait une belle étape le vendredi à Arrate, sur le parcours le plus dur de la semaine. Et j’ai sorti un bon chrono final le samedi, prenant la 20e place malgré la présence d’un col de cinq bornes en début de parcours. Sur un Tour du Pays basque, c’est un bon résultat. Je me suis bien défendu et je suis content car c’est encourageant pour la suite. La suite, c’est le Tour des Alpes, anciennement Tour du Trentin, autour de Thibaut Pinot, que je devrais en principe accompagner ensuite sur les routes du Tour d’Italie. Ce Trentino, avec un départ dans le Tyrol, sera exclusivement montagneux. Cinq étapes, toutes plus dures les unes que les autres. Il faut ça car la haute-montagne ne s’improvise pas. Ce sera idéal pour se préparer en vue de la course rose. Et respirer l’air italien, aussi : j’avais bien aimé faire les Strade Bianche avant Tirreno Adriatico en mars dernier, je retourne donc dans la Botte avec plaisir !

Commentaires  

#1 carl 10-04-2017 19:47
J'aime bien quand tu parles comme ça. On ressent le travaille accompli avant, pour avoir les résultats d'aujourd'hui et fixer les autres objectifs dans quelques semaines.
Beau travail de toute l'équipe. Continue et continuez.
Carl
Citer
#2 Diesel_84 19-04-2017 08:25
Je serai avec un pote devant le télé. Je vais pouvoir reprendre le vélo régulièrement après ma dernière transfusion. Je n'aurai pas d'EPO malgré mon cas.J'aurai pu faire la différence.
Mais le plus important c'est que tu as la forme c'est bien. vas y fais-toi plaisir. Tu vas faire une année exceptionnelle.
Allez JEREMY !!!!! Allez la FDJ !!!!
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

-----