29 Mai
Un Giro abouti autour de Thibaut

Un Giro abouti autour de Thibaut

Dimanche s’est fini le 100e Giro. Une longue et belle aventure que l’équipe FDJ a terminé en beauté avec la victoire de Thibaut samedi et une quatrième place finale porteuse d'espoirs. Je vous raconte ces trois semaines !

 

On est tous arrivés sur le Giro impatients, ambitieux. C’était l’objectif affirmé depuis maintenant plusieurs mois. Tout s’était décidé pendant l’hiver, tant le fait d’aligner Thibaut Pinot pour le classement général que de l’entourer des meilleurs éléments possibles. Sans certitude de participer, j’étais pressenti et il fallait que je me prépare en fonction. J’ai beaucoup donné pour être au point physiquement, je suis monté progressivement en puissance et j’ai su élever mon niveau sur le dernier mois avant la compétition : stage perso, Tour du Pays basque, Tour des Alpes, petit à petit j’approchais de la condition adéquate pour tenir mon rang au départ de la course rose.

 

Ce rendez-vous, c’était dans la continuité de ce fameux « projet Pinot » que nous menons depuis plusieurs années et dans lequel je suis partie prenante. Les objectifs de Thibaut sont mes objectifs. L’accompagner, c’est le moteur de ma saison. Je partage sa chambre, je dois me montrer précieux à ses côtés tant sur le vélo qu’en dehors. J’ai pour rôle non pas de le rendre plus serein, car il l’était au départ de Sardaigne, mais de l’aider à le rester. Notre envie de bien faire a facilité les choses. Les automatismes ont vite été trouvés et on s’est fait respecter étape après étape. Le groupe a progressé par le travail mais aussi par le recrutement. Un mec comme Tobias Ludvigsson protège, frotte, roule vite. Tout le monde remplit son rôle avec talent pour que l’on ne subisse pas la course, et pour que l’on arrive même à y trouver notre place pour courir autant que possible aux avant-postes.

 

En première semaine il y a eu l’Etna, mais c’est vraiment à partir de l’étape de Peschici que Thibaut a commencé à montrer de l’autorité. On avait pris les commandes du peloton, il avait fait le sprint en haut de la bosse finale. C’était un bon signal. Ensuite, on enchaîné les étapes importantes avec des fortunes diverses. Thibaut ne pouvait pas être au top tous les jours, c’est impossible sur un grand tour. Le point sur lequel nous sommes très satisfaits, c’est que jamais il n’y a eu une journée où nous n’avons pas répondu présents. Il y avait toujours des équipiers pour accompagner Thibaut où que ce soit. Pour prendre mon cas personnel, j’ai réussi plusieurs fois à passer le col qui permet d’être utile dans la vallée, de prendre l’échappée qui m’autorise à servir de point d’appui, à venir donner le petit coup de patte qui va bien. Ces petits plus, quand tous les équipiers sont en état de les apporter, ça donne un collectif fort, abouti.

 

C’était la première fois que sur la totalité des trois semaines de course nous arrivions à ce point à être complets. Même en haute montagne nous avions Seb Reichenbach qui était sans doute le lieutenant le plus fort de la course, arrivant très souvent avec le maillot rose sur les étapes les plus difficiles. Il finit quinzième sans même chercher à faire le général ! Tout cela a permis à Thibaut d’être en confiance dans les moments forts et de réussir à se surpasser dans les moments faibles, par exemple dans le Stelvio où il était diminué par un petit refroidissement. C’est ce qui l’a amené à finir aussi près de la victoire finale. Comparé au Tour de France 2014 qu’il termine certes sur le podium, il n’a cette fois-ci pas un Nibali plus de sept minutes devant lui. Jusqu’au dernier jour il était dans le match. On a pu y croire jusqu’au bout, il a été virevoltant les derniers jours, dynamiques, à l’attaque, bon dans la stratégie de course.

 

Cela montre tout la maturité que Thibaut a pris. C’est une grosse étape de franchie pour lui. Pour nous, ses équipiers, aussi. Cette belle aventure de trois semaines, ça a été plaisant tous les jours. Ca va rester un grand souvenir pour moi. Cette mobilisation quotidienne m’a sans doute poussé à me surpasser et à finir ce Giro moins fatigué que je ne l’aurais pensé. C’est que j’ai bien bossé. La météo très avantageuse a pu aider aussi. En tout cas cela permet de se projeter sur la suite de la saison sans crainte. Il faut d’abord récupérer, ça va prendre une dizaine de jours, et normalement je reprendrai sur la Route du Sud. Le ressenti musculaire est plutôt bon, je pense que je vais bien assimiler ce Tour d’Italie.

Commentaires  

#1 Gerard VanRooy 29-05-2017 16:11
Beau Giro de la part de toute l'équipe !
On a vu un très beau collectif, et ce qui m'a notamment marquer, c'est de voir Reichenbach filocher un peu à l'arrière sur le plat pour se "reposer" et assurer son rôle ensuite dans les ascensions pendant que d'autres s'occupaient à merveille de Thibaut !
Bref, un collectif super bien huilé récompensé par une superbe perf' au général et la victoire.
On a vibré pendant trois semaines et c'était franchement génial !


Bref, Félicitations à toi et à toute l'Equipe !
Citer
#2 Guy Roy 29-05-2017 16:43
Salut Jérémy,
Félicitations pour ce nouveau grand tour terminé (comme les précédents tours) et ton implication autour de Thibault malgré cette sacrée chute à mi-tour!
Dommage pour le podium et ton échappée de mercredi dernier mais l'étape faisait + 200km.
Bonne récup et profité de ta famille et de la douceur tourangelle.
Ton oncle
Citer
#3 Diesel_84 29-05-2017 18:28
Belle équipe que la FDJ. Vous avez été remarquables. Dommage que ton échappée n'a pas plu à certain pour ne pas vous laisser filer.
Une moyenne de "dingue" après des échappés sur une telle durée. Mais tu nous as fait plaisir.

Allez Jeremy ! ! ! Allez la FDJ ! ! !
Citer
#4 guy sitaud 29-05-2017 18:45
Comme d'habitude le cr de ton giro est formidable.
Bravo pour ces 3 semaines de course . Très belle partie de manivelles avec cette échappée qui dommage que tu as pu mener à bon terme, mais tu n'as pas de reproches à te faire.
Très belle équipe FDJ autour de Thibault . Ne pouvant t'encourager dorénavant que devant la télé, bonne récupération et bon courage pour tes courses à venir. Bien cordialement?
Citer
#5 Gerard VanRooy 30-05-2017 16:23
Au fait, te ressens-tu encore des conséquences de ta chute ou c'est passé avec le temps ?
Parce que tu t'étais quand même bien amoché et ça a du bien piquer les jours suivants :/
Citer
#6 Simon LF 30-05-2017 18:17
Bravo Jérémy pour ce magnifique tour, ça fait tellement plaisir en tant que fan de vibrer pour une belle équipe qui joue les 1er rôles ! Et qui n'oublie pas le panache !
Citer
#7 alban lorenzini 31-05-2017 07:31
Super résumé, un plaisir de vous suivre, bravo à toi, bravo à vous tous et en te souhaitant une belle surcompensation pour la suite de la saison !
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

-----