14 septembre
Doubs, Wallonie : les fondations pour la fin de saison

Doubs, Wallonie : les fondations pour la fin de saison

J’ai participé dimanche et mercredi au Tour du Doubs et au Grand Prix de Wallonie, autour de mes leaders grimpeurs et notamment de Thibaut Pinot qui revient fort pour la fin de saison.

 

Parlons d’abord du Tour du Doubs ! Une course comme souvent assez décousue, avec un parcours difficile au début, moins en milieu de course, et à nouveau corsé dans le final avec une montée de cinq bornes. On avait Thibaut Pinot et David Gaudu comme leaders. On a couru autour d’eux et la stratégie était de durcir la course assez tôt pour éliminer le maximum de coureurs. Même si j’avais besoin de faire des kilomètres car je reprenais la compétition, il fallait que je me plie à cette tactique car c’était la plus cohérente. J’ai donc roulé assez tôt et j’ai ensuite abandonné car j’avais tout donné dans la première moitié de course. On a réussi à écrémer le peloton, mais dans les derniers kilomètres la course n’a pas tourné à notre avantage et c’est Romain Hardy qui s’est imposé.

 

Le soir même nous prenions la direction de la Belgique où nous allions rester trois jours jusqu’à notre participation au Grand Prix de Wallonie. On y a trouvé des conditions météo difficiles comme partout en Europe, avec de la pluie et du vent. Ca a été compliqué tout le début de course mais par chance nous avons retrouvé le soleil pour la dernière heure. Ca a été une longue journée avec 214 kilomètres de course et la nécessité d’être toujours vigilant. On savait qu’à quarante bornes du but le vent allait passer 3/4 dos. Ca s’est emballé, évidemment tout le monde savait que c’était un point clé.

 

La cassure se fait au mauvais endroit, on se retrouve à chasser un groupe de 21 coureurs. On est resté groupés autour de Thibaut pour maximiser nos chances de rentrer. Marc Sarreau était dans le bon wagon mais il s’est laissé décrocher. On y a mis tout ce qu’on avait et à 20 kilomètres il n’y avait plus que David avec Thibaut. David a fait le tempo, on a jamais été très loin mais il a fallu se rendre à l’évidence : on ne pouvait plus recoller. Thibaut est déçu de ce résultat car les jambes étaient bonnes mais il est surtout content d’avoir pu faire autant de rythme. C’est de très bon augure pour le Tour de Lombardie et la fin de saison car même si nous avons pas eu de résultat au Doubs et en Wallonie, un groupe s’est formé pour ces échéances automnales. Ca va compter.

Commentaires  

#1 Carl 24-09-2017 20:15
De bon augure.
Allez !!!!
Citer
#2 Poupou&junior 06-10-2017 16:33
Salut Jerem

NOUS TE SOUHAITONS BON COURAGE POUR DEMAIN
et aussi bonne chance a toi et toute
l equipe FDJ .
A BIENTOT
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

-----