28 novembre
Résumé de la première partie de mon hiver

Résumé de la première partie de mon hiver

Je vous avais laissé à ma fin de saison italienne : je vous raconte ce qui s’est passé depuis ! Avec le premier stage d’entraînement de décembre qui approche…

 

Revenons en arrière. J’ai fini ma saison avec le Trophée Handisport de Montlouis et le Chrono des Nations. Un très bon week-end. Aux Herbiers, je fais septième face à un gros plateau. De quoi conclure sereinement la saison car j’étais assez satisfait de ce résultat. Mais ce n’était pas encore tout à fait les vacances : désormais, l’équipe FDJ regroupe un ensemble de rendez-vous de fin de saison sur un stage à Besançon. Cela dure une semaine et chaque coureur passe un ou deux jours pour des tests médicaux, des bilans de l’année, des réunions pour faire part d’envies pour la saison suivante. Ca permet de se délester de choses chronophage que l’on faisait à la maison avant. On n’a pas tous un centre agréé pour faire un test d’effort du côté de chez soi, ça peut aussi prendre du temps à obtenir le rendez-vous, tout comme pour une visite chez le dentiste et chez le cardiologue. Au moins, on fait tout en une fois et ça offre aussi des moments de qualité avec tout le monde. L’ambiance est sympa et amène à boucler la saison dans une ambiance souriante.

 

Dès lors c’est la saison suivante qui commence. Mais qui commence par des vacances. Me concernant c’était neuf jours sur l’Île Maurice. Il me faut cinq à six jours pour me déconnecter, sortir de la routine et vraiment profiter. On part à la recherche du lâché prise. Et on le trouve ! Ca fait du bien. Au retour à la maison, le repos continue. J’ai quand même cherché à transpirer de temps en temps. Il y a eu notamment la rando King Cross organisée par mon club en mon honneur. Ce n’est que le 12 novembre que j’ai réattaqué vraiment le travail hivernal. Parfois je prends du temps l’hiver pour du travail en salle, cette fois-ci j’ai choisi de me faire monter un pignon fixe - 46x17 pour les spécialistes. Je voulais aussi faire de la course à pied mais ce n’est pas trop compatible au niveau des fibres musculaires. Quoi qu’il en soit, ça change, et c’est l’effet recherché. 

 

Ensuite, il y a eu le stage de cohésion de l’équipe FDJ qui pour la première fois avait lieu au Futuroscope. Pour la première fois également, nous avons pu partager la randonnée et la soirée des supporters avec l’équipe féminine. Le fait d’avoir ces moments de partage avec les fans pas très loin de chez moi m’a également permis de voir davantage de têtes connues que d’habitude. C’était aussi les premiers moments depuis quelques semaines avec mes coéquipiers et la découverte des recrues. Pour l’anecdote, le premier soir je suis arrivé tard sur place et je ne savais pas avec qui je faisais chambre. Je suis rentré en silence car mon coéquipier dormait. J’ai vu des maillots Sunweb sur la chaise, je me suis dit : « Bon, Sinkeldam ou Preidler, c’est l’un ou l’autre ». Pas de bol, il était de dos, je n’ai pas pu le reconnaître. Ce n’est que le lendemain matin que j’ai su : c’était Sinkeldam. Voilà, ma première rencontre avec Ramon, champion des Pays-Bas et dans nos rangs à partir du 1er janvier 2018. 

 

Il y a bien sûr eu aussi le grand briefing de Marc Madiot sur le fonctionnement général de l’équipe. Je commence à avoir l’habitude, mais pour les nouveaux, c’est toujours impressionnant car Marc est très motivé pour ce speech qu’il affectionne. Ensuite, on a eu la surprise de participer à un team building façon commando. Pour moi qui n’ai pas fait le service militaire, c’était intéressant à découvrir. Escalade, liaisons sur câble, descente de gouttière, passages sous-terrains, c’était hard. On a passé une très courte nuit, tous dans la même pièce, à partager une couverture pour deux. Des conditions spartiates qui soudent un groupe, je valide l’expérience. Ca aide à faire connaissance très tôt avec les nouveaux, c’est très important. Je ne cache pas qu’au retour chez moi, j’ai goûté le confort de la maison. Mais j’étais boosté pour la suite. J’ai fait le cyclocross de Tours au Parc Grandmont, et je vais débuter en décembre l’entraînement en volume avec le travail spécifique. Ca va me mener au stage de Calpe, où cela va faire maintenant quelques années que l’on se rend pour les rassemblements hivernaux. Ce n’est qu’à cette occasion que mon programme sera défini précisément, donc rendez-vous dans quelques semaines pour en savoir plus sur le dessin de ma saison 2018 ! 

Commentaires  

#1 Diesel_84 30-11-2017 17:49
Bonne reprise pour l'année 2018. Il ne va pas faire très chaud pour débuter.

Allez Jeremy !!!! Allez la FDJ !!!!
Citer
#2 #52/11&46/14 49 03-12-2017 18:10
Salaut jerem,

Pour nous la treve est la pour le moment

Mais la reprise de l entrainement ce raproche .

Nous te souhaitons un tres bon stage avec la fdj

Ainsi q une tres bonne saison 2018.

A plus
Citer
#3 Carl 12-12-2017 22:00
Salut Jérémy.
Merci de partager ça avec nous.
Bonne préparation.
@+
Carl
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

-----