26 mars
La Catalogne lance le compte à rebours pour le Giro

La Catalogne lance le compte à rebours pour le Giro

Après un début de saison rythmé par les courses et les stages, je commence à me rapprocher de plus en plus du rendez-vous majeur de mon printemps qui sera le Tour d'Italie. La première grosse étape était le Tour de Catalogne.

 

Cette course était ma reprise de la compétition après l’enchaînement Strade Bianche - Larciano. C’était aussi ma première course World Tour par étapes de l’année. Pour l'anecdote, je réalise avec fierté que j'ai dépassé le cap des 700 jours de course World Tour en carrière, ce n'est pas rien ! Cette semaine n’était pas de tout repos avec un parcours difficile bien que tronqué à deux reprises en raison des conditions climatiques. Il y a eu le cas de Vallter 2000 d’abord : beaucoup de neige au sommet, il a fallu raccourcir mais l’étape a quand même duré 5h30 et n’a pas été de tout repos dans ce froid. Puis il y a eu le départ de Vielha, où il neigeait : on n’a pas eu à gravir les deux premiers cols et c’était la bonne décision à prendre car avec l’humidité, le ressenti du coureur dans le froid et les risques de verglas, ce n’est pas tant les ascensions mais surtout les descentes qui étaient dangereuses.

 

Merci et bravo aux organisateurs qui ont su s’adapter à la nécessité de changer les parcours sans diminuer l’intérêt de l’épreuve. Ca a été une très efficace application du protocole météo UCI qui a vu équipes, coureurs, commissaires et organisation dialoguer de façon constructive pour faire preuve de sagesse et trouver des solutions qui conviennent à tout le monde. Je pense que le spectacle a quand même au rendez-vous et c’est évidemment important. C’est aussi du à la prestation de l’équipe Movistar qui grâce à sa force collective a rendu la tâche difficile pour tout le monde et a donné lieu à une course de très haut-niveau. Thibaut Pinot termine 10e du général, David Gaudu 12e : ils ont bien tenu la baraque, alors que c’était pour eux aussi la première course World Tour de la saison.

 

Autour d’eux, Georg Preidler et Sébastien Reichenbach ont été excellents. C’est bien de les voir à ce niveau de performance. Arthur Vichot a été contraint à l’abandon suite à une chute le premier jour. William Bonnet a abattu un boulot formidable mais est tombé malade en fin de semaine. Me concernant, c’est allé crescendo. Je revenais d’un stage de l’équipe dans l’arrière-pays niçois, j’étais confiant en arrivant en Espagne mais les sensations ont été moins bonnes que je ne l’espérais. J’ai heureusement fini sur deux journées positives qui me rassurent car j’ai été davantage acteur. Je vais maintenant me reposer une semaine puis me rendre en stage en Sicile avec le groupe du Tour d’Italie. On va reconnaître des parcours et évidemment rouler en montagne grâce aux pentes de l’Etna qui seront tout près de notre lieu de résidence. Ensuite, je ferai mon retour en compétition sur le Tour des Alpes, dernière étape avant le départ pour Jerusalem. Beau programme !

Commentaires  

#1 DD37 12-04-2018 07:25
Bjr Jérémy,depuis que tu as annoncé ta retraite,plus un commentaire,et pourtant ta mission,n'est pas terminée pour autant,alors tous ceux qui t'on soutenu avant,sont pas disparu( c'est pas sympa,les gens oublient vite) la roue Tourangelle tres belle course de la FDJ le petit Sarreau,a prouvé qu'il fallait compter sur lui dans les sprints.Bonne prépa pour les courses a venir.
Citer
#2 XS 17-04-2018 20:09
Tour des Alpes/Giro del Trentino cette semaine.
Probablement l'un des plus belles épreuves dans sa catégorie. Des paysages sublimes, mais peut-être un peu de froid.

Allez Jeremy et toute l'équipe!
Thibaut Pinot semble bien, même si encore en forme olympique. Une belle revue avant le Giro.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

-----