Actualités
18 juillet

Quelle journée !

Une 14e étape haute en émotions. On a commencé avec le pire et l’abandon de Steve, on a frôlé le meilleur avec Thibaut qui passe tout près de la victoire d’étape après laquelle nous courrons pour sauver notre Tour de France. Il va falloir recommencer.

17 juillet

Course chaude chez Alex

Le Tour de France arrivait ce vendredi chez Alexandre Geniez, à Rodez. Et qui était échappé ? Alex ! Ca n’est pas allé au bout mais nous continuons de tenter.

17 juillet

Une journée en deux temps

Matthieu Ladagnous et moi échappés, Thibaut Pinot présent sur la montée finale pour accompagner les leaders, pour une journée en deux temps - au sens littéral du terme. On a géré le soleil, Thibaut la pluie.

15 juillet

On ne baisse pas les bras

Avec deux coureurs dans l’échappée du jour, nous avons montré ce mercredi que nous n’abdiquions pas sur ce Tour de France. Steve Morabito et Arnaud Démare sont tombés sur plus fort, Rafal Majka, mais ça donne le la pour la suite. Il faut s’accrocher à l’espoir d’en gagner une !

14 juillet

Être acteurs pour lever les bras

Chris Froome a écrasé le Tour de France à la Pierre Saint-Martin. Mais nous ne sommes plus concernés par le classement général. L’équipe FDJ joue les victoires d’étapes et agit en conséquence. Il reste onze étapes pour lever les bras !

12 juillet

Direction Pau pour un nouveau départ

Notre équipe termine 14e du chrono par équipes de Plumelec et va maintenant apprécier la journée de repos à Pau, avant de débuter un nouveau Tour de France.

11 juillet

Vivement le repos !

Journée contrastée : j’ai fait une course d’attaque sur la route de Mûr-de-Bretagne mais mon corps m’a rappelé à l’ordre, me montrant que je n’avais pas encore totalement récupéré de ma chute. Je suis pressé de boucler cette première semaine et de passer à autre chose.

11 juillet

Le dernier sprint avant Paris ?

La 7e étape du Tour de France 2015 était relativement tranquille. On passait dans la Mayenne des frères Madiot : de quoi les combler ! Je conserve des douleurs, j'espère que ça va aller.

09 juillet

Enfin une journée tranquille (pour nous)

Aujourd’hui RAS. Et ça fait du bien de l’écrire. Notre équipe n’a pas joué de malchance et je me suis rassuré après ma chute de la veille, dont les stigmates me faisaient redouter la suite de ce Tour de France.

08 juillet

Une journée dans le peloton infirmerie

Tombé en début d’étape, j’ai rallié Amiens dans un deuxième peloton arrivé à plus de 14 minutes, pile dans les délais, qui étaient particulièrement serrés. Je vais bien, mais la fatigue s’installe avec toute cette tension depuis Utrecht.